Les états génaraux des RIP France à Très Haut Débit - L'avenir en chantier(s)

9 avril 2015 - Villa le Cercle - Deauville

Passer le plus vite possible du raccordable au raccordé!

Tout a commencé en 2004 avec la proposition de loi des Sénateurs Leroy et Le Grand et le désormais célèbre article L1425-1 du CGCT permettant aux collectivités locales de devenir opérateurs d’opérateurs d’infrastructures numériques. Les Réseaux d’Initiative Publique étaient nés, et missionnés pour éviter à la France la fracture numérique territoriale du Haut Débit. Puis tout s’est accéléré, les RIPs de deuxième génération sont arrivés, la filière s’est structurée avec la naissance de la Firip en 2011, depuis devenue Infranum. Une filière de plus de 300 entreprises, reconnue essentielle il y a un an à travers la mise en place d’un Comité Stratégique de Filière. Et en 2013, ce fut le lancement du Programme National Très Haut Débit ; 22 milliards d’euros pour couvrir le France (hors zones denses) d’ici 2022, le plus grand chantier du siècle pour la France, celui des RIPs…

Depuis 10 ans, la profession, les acteurs publics et privés à la manoeuvre sur le Programme National Très Haut Débit, se réunit à Deauville, au sein de la Communauté de Communes Coeur Côte Fleurie, première collectivité locale en France à avoir fait le choix du 100% THD dès 2010. Un événement soutenu par le Calvados, Département quasiment arrivé au terme de son déploiement, et la Normandie qui a fait de l’aménagement numérique de son territoire une priorité et un levier stratégique pour l’emploi et la formation. Tout cela avec le soutien actif de la Banque des Territoires, fortement investie, y compris en actionnariat, dans les RIPs.

2021-2022 constitue la dernière ligne droite. Sur 17 millions de prises FTTH profilées dans le cadre du PNTHD, 12 millions restent encore à construire. Les RIPs ont accéléré, en 2018-2019 ils ont atteint un rythme de déploiement « industriel », et ont à peine fléchi en 2020, malgré la crise sanitaire qui a montré en pleine lumière le besoin criant de réseaux. 2 ans pour réussir et tenir la promesse, voilà le nouveau défi que les élus, les opérateurs et tous les acteurs des RIPs doivent à présent relever, avec l’appui d’un Plan de Relance qui a d’ores et déjà prévu d’abonder plusieurs centaines de millions d’euros au déploiement de la fibre sur les RIPs…

Pour leurs 10 ans, les États Généraux des RIPs reviendront donc un peu sur le passé, mais surtout ils auront à lever les derniers freins qui peuvent encore faire échouer la noble ambition d’une France 100% Très Haut Débit en 2022 ; l’adressage, les appuis communs, l’élagage, les passages en façade, les conventions d’immeuble et bien sûr le mode STOC… tous ces « irritants » qui empêchent les RIPs d’apporter à tous les Français la connectivité dont ils ont besoin, tous ces freins au « raccordement final »… Les RIPs sont une formidable équipe publique-privée qui a toujours su trouver des solutions collectives pour réussir. Cette année encore ils seront solidaires, avec l’État, la Banque des Territoires et l’Arcep, pour tenir leurs promesses.

9h30 – 10h30 – ACCUEIL DES PARTICIPANTS

10h30 – 11h45 – INTRODUCTION

Chaque intervenant fait un rapide bilan de son action et présente les points qu’il lui semble indispensable de prendre en considération pour réussir le 100% THD en 2022. Un focus est fait sur le rythme de déploiement et les effets attendus du Plan de Relance Numérique.

Philippe AUGIER, Président de la Communauté de Communes Coeur-Côte-Fleurie

Jean-Léonce DUPONT, Président du Conseil départemental du Calvados

Hervé MORIN, Président du Conseil régional de Normandie

Olivier SICHEL, Directeur de la Banque des Territoires

Etienne DUGAS, Président d’Infranum

Laure de la RAUDIÈRE, Présidente de l’Arcep, ou son représentant

11h30-11h45 – ALLOCUTION MINISTÉRIELLE

Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques

11h45 – 12h45 – TANDEMS (épisode 1)

Les couples territoire-opérateur témoignent des solutions qu’ils ont trouvées et mises en place pour dépasser les difficultés rencontrées en chemin. Les opérateurs et territoires présents en profitent pour annoncer leurs actions-phares 2021. Ils font des propositions concrètes pour lever les derniers freins aux déploiements. Cette action est illustrée par un tandem délégant-délégataire…

Cyril LUNEAU, Directeur des Relations avec les Collectivités Locales d’Orange

Nathalie DIRAND, Directrice du Développement de Covage et Marie-Laure CRESPEL, Directrice de Somme Numérique

David ELFASSY, Président d’Altitude Infra et Rachid MAMMERI, Directeur général des Services de Manche Numérique

12h45 – 14h00 – DÉJEUNER ET GÂTEAU D’ANNIVERSAIRE

14H00 – 14H40 – TANDEMS (épisode 2)

Les couples territoire-opérateur témoignent des solutions qu’ils ont trouvées et mises en place pour dépasser les difficultés rencontrées en chemin. Les opérateurs et territoires présents en profitent pour annoncer leurs actions-phares 2021. Ils font des propositions concrètes pour lever les derniers freins aux déploiements. Cette action est illustrée par un tandem délégant-délégataire…

Lionel RECORBET, Président de XpFibre et Virginie LUCOT-AVRIL, Présidente de Seine-Maritime Numérique

Alain KOMLY, Directeur des Relations avec les Collectivités de TDF

14H40 – 15H00 – LES ALTERNATIVES DU COURT ET MOYEN TERME

Après l’accomplissement du PNTHD, combien de foyers resteront inéligibles à la fibre ? On fait quoi pour eux, et aussi pour ceux qui ne peuvent plus attendre ?

Christophe OUTIER, Directeur du Développement et des affaires externes de Nordnet

15H00 – 15H30 – RESPECTER LA FIBRE, LES BONNES PRATIQUES

Les meilleures pratiques de poser de la fibre optique, les risques induits par les mauvaises pratiques, le mode STOC et les solutions pour faire monter les agents en compétences.

Marc LEBLANC, Directeur Commercial Europe du Sud Solutions Télécom de Prysmian et Président d’Objectif Fibre

Richard TOPER, Fondateur de Setics et Président du Cercle CREDO

15h30 – 16h00 – LA « BAL » EST-ELLE DANS NOTRE CAMP ?

La DINUM et l’ANCT a lancé en octobre 2020 une « startup d’État », la BAL (Base Adresses Locales) afin d’en finir avec les failles de l’adressage et contribuer à faciliter la couverture numérique des territoires. Où en sommes-nous ? Comment contribuer à nourrir cette base pour réduire le taux d’échec ? Présentation de l’outil et débat avec les participants.

Nadi BOU HANNA*, Directeur Interministériel du NUMérique

Yves LE BRETON*, Directeur général de l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires

FORMAT

L’édition 2021 se tiendra le jeudi 27 mai aux Franciscaines, nouveau lieu de culture et d’événements de Deauville. Les participants des États Généraux des RIP seront les utilisateurs privilégiés et en avant-première de cet équipement. La veille, le dîner des partenaires y accueillera en comité restreint les partenaires et invités des EGRIP pour une visite et un dîner privé.

L’utilisation des espaces de conférence et d’exposition se fera à demi-jauge (150 personnes). Des circulations seront matérialisées afin d’éviter les croisements et attroupements. Les repas seront servis en formats individuels et des agents de sécurité veilleront avec bienveillance à la limitation des attroupements sur les stands. Le protocole sanitaire complet sera porté à la connaissance des participants à J-8.

L’ensemble des interventions et tables-rondes seront filmées et diffusées en streaming live et un chat interactif permettra de prendre en compte les remarques et questions des participants qui ne seraient pas présents à Deauville.

*en attente de confirmation


Où et quand ?

27 mai 2021, Les Franciscaines, Deauville

Partenaires fondateurs

Partenaire officiel

Partenaires industriels

Associations partenaires