Les états génaraux des RIP France à Très Haut Débit - L'avenir en chantier(s)

9 avril 2015 - Villa le Cercle - Deauville

Le grand basculement

12 avril 2024

Si c’est le titre de l’ouvrage de Philippe Dessertines qui soulève les défis mondiaux de l’après-Covid, l’expression est aujourd’hui valable pour la communauté des Réseaux d’Initiative Publique. En effet, le déploiement de la fibre est « presque » terminé, et des solutions se font jour pour résoudre la question des raccordements « compliqués » notamment le GC Co, dispositif mutualisé de financement du génie civil porté par la Banque des Territoires. Parallèlement, le décommissionnement du cuivre met la pression et impose « une grande bascule ». En 2030 tout le monde devra avoir le THD. 

Cet avènement d’un réseau national Très Haut Débit va contraindre le pays à redéfinir le rôle des opérateurs de RIP, publics et privés. Pour intégrer d’abord le fait qu’ils deviennent les opérateurs de réseaux considérés désormais comme « essentiels et stratégiques » et doivent donc endosser les responsabilités qui vont avec. Pour ensuite passer d’une logique de chantier, de déploiement d’infrastructures, à une dynamique d’usages et de conception de nouveaux services aux citoyens et aux territoires. 

La France a investi 23 milliards d’euros sur la partie RIP, dont les deux tiers d’argent public, pour être la nation la mieux connectée d’Europe. Mais ce n’est qu’un moyen, au service d’un développement des territoires, à la fois performant et durable. Pour inventer « la vie qui avec avec » le Très Haut Débit, retrouvez-nous à Deauville le 28 mars prochain !

Sébastien Côte, Commissaire général des Etats généraux des RIP


Où et quand ?

Jeudi 28 mars 2024, Les Franciscaines, 145 B Avenue de la République, 14800 Deauville

Inscription newsletter

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Partenaires fondateurs

Partenaire officiel

Partenaires industriels

Associations partenaires