Les états génaraux des RIP France à Très Haut Débit - L'avenir en chantier(s)

9 avril 2015 - Villa le Cercle - Deauville

Nous devons assurer un déploiement rapide du THD et anticiper les mutualisations nécessaires

21 novembre 2017

En cette 6ème édition des Etats Généraux des RIP, l’heure est au bilan intermédiaire.

Ce qui semble acquis aujourd’hui, c’est que les RIP couvriront près de 70 % du territoire national en 2020 et que les grands opérateurs de télécommunication s’intéresseront réellement à la commercialisation des prises de ces réseaux lorsque leurs propres investissements, à même échéance, seront terminés. Plusieurs enjeux se dégagent dès lors : assurer un déploiement rapide du THD sur les territoires, pour répondre aux attentes des entreprises et des habitants, pour un coût public devant rester raisonnable, notamment grâce à une commercialisation efficace des réseaux ainsi construits.

En Normandie, les deux-tiers des prises très haut débit sont programmées (soit un million de prises), ou en voie de l’être, et le montant de l’investissement public et privé d’ici 2020 est estimé à 1,15 milliard d’euros, ce qui apparaît très raisonnable.

En écho aux recommandations récentes de la Cour des Comptes, il convient donc d’accélérer le déploiement du THD en anticipant la mutualisation des offres de commercialisation des réseaux d’initiatives publique et privée. C’est ce que nous mettons en œuvre en Normandie.

Il s’agit aussi de doter le territoire d’un observatoire régional du THD, en lien avec les observatoires nationaux (cartographie, points stratégiques, débits, pratiques numériques et prévisions de déploiement), s’appuyant sur une organisation de concertation et d’action portant l’intérêt régional.

 

Hervé MORIN

Président du Conseil régional de Normandie


Où et quand ?

Villa le Cercle, 1 rue Le Marois Deauville, le jeudi 15 mars 2018

Partenaires fondateurs

Partenaire officiel

Partenaires industriels

Association partenaire