Les états génaraux des RIP France à Très Haut Débit - L'avenir en chantier(s)

9 avril 2015 - Villa le Cercle - Deauville

La nouvelle fracture numérique du Très Haut Débit et les “autoroutes du divertissement”

21 novembre 2017

Aujourd’hui la TV sur IP est le mode de réception principal des chaînes de télévision des foyers français. Les usages ont muté et les offres se sont « délinéarisées » : le téléspectateur est en mesure de faire lui-même le choix de ses programmes, sans contrainte de temps ni de terminal.

 

De nouveaux services comme la VOD et le Replay, sont devenus plus importants que le linéaire, en termes de consommation. Les offres Fibre intègrent également des services SVOD “maison”, et d’achat digital positionnés dans le “Cloud”. Ces nouveaux usages sont gourmands en débit et rendent aujourd’hui indissociables le contenu et le contenant – la fibre.

 

Il s’agit désormais de donner accès à tous à la Fibre, au Très Haut Débit et aux contenus et services qui l’accompagnent. La moitié des Français, ceux des grandes villes, auront accès à une offre Fibre déployée par un grand opérateur national ;  l’autre moitié dépend des investissements des collectivités, de la CDC et d’opérateurs privés qui construisent les Réseaux d’Initiative Publique, et les ouvrent à de nouveaux fournisseurs d’accès innovants.

 

Etre acteur de ces “autoroutes du divertissement”, c’est ce que Vitis avec son offre
LA FIBRE videofutur propose – avec le soutien de ses actionnaires (Netgem, CDC, Oceinde) – en alliant plus de 20 000 contenus personnalisés et Très Haut Débit sur les RIP, à un prix unique (39,90€) et accessible à tous.

 

Mathias HAUTEFORT, Président de VITIS


Où et quand ?

Villa le Cercle, 1 rue Le Marois Deauville, le jeudi 15 mars 2018

Partenaires fondateurs

Partenaire officiel

Partenaires industriels

Association partenaire